Bostock (viennoiserie)

Page d’aide sur l’homonymie

Pour les articles homonymes, voir Bostock.

Si ce bandeau n'est plus pertinent, retirez-le. Cliquez ici pour en savoir plus.

Cet article ne s'appuie pas, ou pas assez, sur des sources secondaires ou tertiaires ().

Pour améliorer la vérifiabilité de l'article ainsi que son intérêt encyclopédique, il est nécessaire, quand des sources primaires sont citées, de les associer à des analyses faites par des sources secondaires. (modifier l'article).

Si ce bandeau n'est plus pertinent, retirez-le. Cliquez ici pour en savoir plus.

Cet article a besoin d’être illustré ().

Pour améliorer cet article, des médias (images, animations, vidéos, sons) sous licence libre ou du domaine public sont les bienvenus.
Si vous êtes l’auteur d’un média que vous souhaitez partager, importez-le. Si vous n’êtes pas l’auteur, vous pouvez néanmoins faire une demande de libération d’image à son auteur.

Le bostock est une spécialité française originaire de Normandie[1].

Composition

Le bostock est traditionnellement composé par une tranche de brioche imbibée de sirop recouverte d'un élément composé à partir de fruit (marrons glacées, confiture...) et de crème d'amande au dessus, puis décoré de fruits secs ou frais avant d'être mis au four.

Originalement cuite dans des boites de conserves, le bostock est le plus souvent rond, mais les variantes récentes sont souvent proche d'une forme rectangulaire lorsqu'elle sont faite de brioches cuite dans des moules à pains (ayant donc trois côtés plat et un côté légèrement courbé vers l'extérieur).

Le bostock est souvent considéré comment proche du pain perdu et du croissant aux amandes, car il se compose d'une tranche de brioche légèrement rassis et imbibée d'un liquide puis recouverte de crème d'amande.

Notes et références

  1. « Bostock | Pâtisserie gourmande », sur Pâtisserie Gourmande : Recettes de Gâteau & Dessert, (consulté le )
  • icône décorative Alimentation et gastronomie